Carrières et Métiers liés à la Danse
Site informatif sur les carrières et les métiers liés à la danse.

Ouvrir son école de danse

OUVRIR SON ÉCOLE DE DANSE

Monter sa propre école réclame un travail administratif non négligeable.

L’envie d’enseigner est toujours là mais vous avez désormais envie de voler de vos propres ailes, de laisser libre court à vos projets pédagogiques et de personnaliser votre enseignement.
Il vous suffit dans ce cas de choisir de fonder votre propre centre d’enseignement. Vous pouvez opter pour une école où vous serez le seul professeur ou bien préférer un centre pluridisciplinaire où tous les styles se côtoieront, où les professeurs seront alors vos salariés ou vos sous-traitants.

Dans le cas le plus simple, il vous suffit de créer une association (davantage d’information sur la création d’association au lien suivant) et de déclarer celle-ci. Vous pourrez ensuite recruter vos professeurs de danse avec des contrats de travail en bonne et due forme et facturer vos clients. Pour ce qui est du lieu de votre enseignement, vous pouvez louer des salles par créneaux afin de ne pas avoir trop de frais généraux. Attention néanmoins, les associations Loi 1901 ne peuvent faire de bénéfice puisque à but non lucratif.

Dans le cas où vous souhaiteriez passer le cap de la petite association pour monter un projet d’envergure, vous pouvez ouvrir une société et souscrire un BAIL. Dans ce cas, les formalités sont nombreuses mais une fois celles-ci validées vous pourrez vous en éloigner et vous concentrer sur le développement de votre école.  Monter sa propre école demande malgré tout un travail administratif mensuel important : établir les contrats de travail, les déclarations d’embauche des professeurs, la gestions des heures, les fiches de paies, les planning à agencer… Il faut également prévoir du temps pour promouvoir votre école, organiser des stages, ect… En ouvrant votre propre école, vous risquez fort d’être moins souvent en salle qu’autrefois…

Définition de l’activité : Etablissement où est dispensé l’enseignement de toute forme de danse (classique, contemporaine, jazz, de salon, sportive, danses urbaines, etc.).

 CODE APE : 85.52Z Enseignement culturel

Conditions d’installation.

      1. Qualification professionnelle des enseignants : Les professeurs intervenant dans votre centre de danse doivent attester d’un diplôme d’état ou d’une équivalence.Pour devenir professeur de danse, il faut donc être, au choix :-          Titulaire d’un diplôme d’état (DE) ou d’un certificat d’aptitudes.-          Titulaire d’un français ou étranger reconnu (il faut faire à ce moment là la demande).-          Suffisamment expérimenté pour disposer d’une « expérience confirmée » en matière d’enseignement de la danse.-          Enseignant depuis plus de 3 ans et bénéficier d’une dispense, article L362-4 du code de l’éducation (voir comment obtenir cette dispense).
      2. Condition d’honorabilité : vous devez jouir d’un casier judiciaire vierge pour ouvrir un centre d’enseignement de la danse.
      3. Hygiène, plan technique et sécurité de vos locaux :

Respecter les règles des établissements recevant du public (ERP)
En tant qu’ERP, le local doit respecter un certain nombre de normes liées à l’accueil du public.
En cas de création ou de travaux touchant à l’accessibilité, il est notamment nécessaire d’assurer l’accès aux locaux pour les personnes handicapées.
Pour plus d’informations, prendre contact avec la mairie d’implantation.

Assurance responsabilité civile
L’exploitant doit souscrire un contrat d’assurance couvrant sa responsabilité civile, celle des enseignants, des préposés et des personnes qui y suivent un enseignement.
Article L462-1 du code de l’éducation

Affichage obligatoire dans les locaux
– des articles R462-1 à 9 et articles R362-1 et R362-2 du code de l’éducation
– d’une copie du récépissé de la préfecture suite à la déclaration d’ouverture de l’établissement où est dispensé l’enseignement de la danse (classique, contemporaire, jazz).
Article R462-5 du code de l’éducation

Equipement relatif au sol
L’aire d’évolution des danseurs doit être recouverte d’un matériau lisse, souple, résistant et posé de manière homogène la rendant peu glissante. Elle ne doit pas reposer directement sur un sol dur tel que le béton ou le carrelage.
Lorsque l’aire d’évolution est constituée d’un parquet, les éléments utilisés sont produits à partir de bois ayant une structure et une cohésion de nature à éviter la formation d’échardes ou les ruptures.
Pendant le cours de danse, l’aire d’évolution et l’espace des salles sont libres de tout obstacle constituant une menace pour la sécurité des élèves.
Article R462-1 du code de l’éducation

Sécurité
Une trousse de secours destinée à apporter les premiers soins en cas d’accident doit être disponible et un moyen de communication permettant d’alerter rapidement les services de secours doit être mis à disposition.
Article R462-2 du code de l’éducation
Tout accident survenu dans l’école de danse ayant nécessité une hospitalisation doit être déclaré au préfet dans les 8 jours.
Article R462-3 du code de l’éducation

Hygiène
Les salles de danse comportent au moins un cabinet d’aisance et une douche. Lorsque les usagers admis simultanément sont plus de vingt, ces équipements hygiéniques et sanitaires sont augmentés d’une unité par vingtaine d’usagers supplémentaires ou fraction de ce nombre.
Article R462-4 du code de l’éducation

Les professeurs de danse doivent s’assurer, avant le début de chaque période d’enseignement, que les élèves sont munis d’un certificat médical attestant l’absence de contre-indication à l’enseignement qui leur est dispensé. Ce certificat doit être renouvelé chaque année. A la demande de tout enseignant, un certificat attestant un examen médical supplémentaire doit être requis.
Article R362-2 du code de l’éducation

Enseignement de la danse à des enfants
Une école de danse ne peut recevoir que des élèves de plus de 4 ans.
Article L462-1 du code de l’éducation
Les enfants de quatre et cinq ans ne peuvent pratiquer que les activités d’éveil corporel. Pour l’enseignement de la danse classique, de la danse contemporaine et de la danse jazz, les enfants de six et sept ans ne peuvent pratiquer qu’une activité d’initiation.
Les activités d’éveil corporel et d’initiation ne doivent pas inclure les techniques propres à la discipline.
L’ensemble des activités pratiquées par les enfants de quatre à sept ans inclus ne peuvent comporter un travail contraignant pour le corps, des extensions excessives ni des articulations forcées.
Article R362-1 du code de l’éducation

(source : http://www.apce.com/cid96074/ecole-de-danse.html )

Retrouvez  dans la partie législation tous les articles de loi relatifs au métier de professeur de danse.